Ruby Villar-Documet - Psychologue clinicienne, Psychothérapeute
www.rvd-psychologue.com

BIBLIOGRAPHIE

Inscription à la Newsletter

 

DEPECHES SPÉCIALISÉES

NEUROFEEDBACK EEG
« La dynamique du cerveau »

Les mécanismes qui nous permettent d’appréhender le monde, les expériences à partir de la perception, de l’apprentissage et de l’attention, mettent en évidence des aspects du fonctionnement cérébral, qui peuvent transformer notre organisation cérébrale .

Notre cerveau se modifie en permanence. De nouvelles expériences, vérifiées par l’imagerie médicale, montrent que notre cerveau est un organe en perpétuelle évolution, qui crée sans cesse de nouveaux circuits et se construit en s’adaptant constamment au monde extérieur. Ces changements sont dus aux interactions avec l’environnement extérieur ou à des activités internes à l’organisme. Toute action, toute perception ont un impact sur l’organisation de notre cerveau. Tout changement, même local, a des répercussions locales mais aussi à longue distance dans notre cerveau et notre corps tout entier.

En perpétuelle réorganisation, le cerveau est un système dynamique non linéaire. La non linéarité provient de l’existence de seuils. Un neurone n’est excité que si un certain niveau d’excitation provenant d’autres neurones est dépassé, et ce neurone à son tour enverra une impulsion aux neurones auxquels il est connecté. De cette non linéarité résulte une caractéristique essentielle, la non prédictibilité. Les effets d’un changement ne peuvent pas être anticipés. Il n’y a pas de relation de cause à effet unique et calculable.
 

La dynamique du cerveau, neurofeedback

À lire également