Ruby Villar-Documet - Psychologue clinicienne, Psychothérapeute
www.rvd-psychologue.com

BIBLIOGRAPHIE

Inscription à la Newsletter

 

DEPECHES SPÉCIALISÉES

BIOFEEDBACK ELECTROCARDIOGRAMME
« Fonctionnement »

Le biofeedback (également appelé biofeedback de variabilité cardiaque VFC) est un type particulier de biofeedback ECG, une méthode scientifique, qui permet de mesurer et de contrôler le rythme cardiaque et la variabilité de la fréquence (du rythme) cardiaque. Le principe du biofeedback de variabilité cardiaque est basé sur l'hypothèse que la stimulation du système vagal se traduisant par l'augmentation de la VFC peut permettre par un entraînement régulier une meilleure régulation émotionnelle.

Le rythme cardiaque est la fonction physiologique la plus facile à contrôler. Le biofeedback de variabilité cardiaque est une technique qui a fait la preuve scientifique de son efficacité pour prévenir certains problèmes de santé comme les maladies cardio-vasculaires. C'est aujourd'hui une nouvelle solution dans la gestion du stress et des émotions.

Des études récentes ont montré à partir de l'ECG que la variabilité cardiaque était diminuée significativement dans différents troubles :

La fréquence cardiaque au repos elle n'est pas constante, mais subit des oscillations permanentes. Ce phénomène naturel appelé « variabilité de la fréquence cardiaque » (VFC) ou « variabilité cardiaque » objective des modifications naturelles du rythme qui permettent au cœur de s'adapter à de nombreux changements et particulièrement aux stress de l'environnement. La variabilité cardiaque correspond à la variation de temps entre deux battements du cœur sur une période de temps donné et peut être mesurée à partir d'un enregistrement ECG.

L'hypothèse avancée est que les états psychologiques, et particulièrement l'anxiété seraient associés à un état basal d'activation sympathique, et une diminution de l'activation parasympathique et a une réponse sympathique diminuée au stress. Cette diminution peut être interprétée comme une perte de la flexibilité du système parasympathique, à savoir le système cardiorégulateur. Elle pourrait expliquer, en partie, les conséquences négatives du stress sur les systèmes cardio-respiratoire et cérébral.

Un manque de flexibilité et un système rigide exposent donc aux pathologies somatiques et psychologiques. Puisque la recherche montre que les perceptions comme les réactions affectent la variabilité, c'est en apprenant à la modifier pour la rendre cohérente qu'il est possible d'agir sur l'ensemble de la physiologie et économiser de l'énergie pour l'organisme.

Compte tenu de ces données récentes, il apparaît que les thérapies capables de modifier la VFC et d'améliorer la Cohérence Cardiaque soient d'un grand intérêt pour favoriser la gestion émotionnelle chez les patients présentant des troubles psychiques.

Le Fonctionnement :

Le Biofeedback ECG que j'ai choisi présente un double intérêt : il repose sur des programmes brevetés par des scientifiques et associe également des exercices de contrôle respiratoire et de différentes techniques de relaxation et de méditation qui sont très efficaces pour améliorer la variabilité cardiaque à travers d'exercices informatisés appropriés.

Ainsi, le patient s'installe au calme devant l'ordinateur, positionne sur ses poignets des bracelets connectes au capteur ECG miniaturisé relié au PC ...il est prêt pour démarrer les exercices.

« Le capteur ECG mesure les signaux électriques produits par le cœur. Il permet d'évaluer l'activité cardiaque - rythme cardiaque, intervalle entre deux battements - en interceptant l'activité électrique qui provient du muscle cardiaque.

La contraction cyclique du muscle cardiaque est secondaire à une dépolarisation des membranes cellulaires qui est détectée par des électrodes situées sur la peau.

L'enregistrement en temps-réel sous forme de tracé sur un scope est un moyen simple de surveillance automatisée de la fréquence cardiaque. En suivant ainsi l'évolution de sa variabilité cardiaque, le patient peut apprendre à la contrôler plus facilement et plus efficacement en utilisant ses capacités naturelles de concentration, de respiration et de relaxation

Le contrôle respiratoire pour atteindre un état de cohérence cardiaque va consister à respirer de façon régulière, profonde, très lente, en favorisant le temps expiratoire. Des protocoles de contrôl respiratoire sont proposés pour l'entraînement.

Une respiration lente, régulière et guidée, se situant aux alentours de 6 cycles respiratoires par minute chez la majorité des adultes, va produire l'effet VaschilloLehrer et Vaschillo et al, 2000) ». consistant à mettre en résonance les variations dues à la respiration (hautes fréquences) avec les variations dues à l'activité baroréflexe (basses fréquences).

Le biofeedback de cohérence cardiaque se distingue d'un simple contrôle respiratoire essentiellement par la possibilité de réguler et d'adapter la respiration pour obtenir une meilleure cohérence cardiaque et donc une meilleure gestion des émotions.

Le matériel :

  • Les capteurs ECG développés font appel à l'expertise de l'ITM (l'Institut de Technologie Médicale) en matière de dispositifs de surveillance avancée des fonctions physiologiques.

    L'enregistrement des battements cardiaques se fait via un périphérique d'entrée non-invasif qui prélève le signal électrocardiographique ou ECG, à l'aide de simples bracelets, le numérise et le transmet au PC vers le logiciel de mesure et d'analyse via une interface type USB. Très précis, le capteur envoie 250 informations par seconde au moteur de mesure et d'analyse de la variabilité cardiaque.

  • Le logiciel de mesure et d'analyse de la variabilité cardiaque .- La technologie utilisée intègre une méthode révolutionnaire et brevetée pour le traitement d'une série RR et son application à l'analyse de la variabilité cardiaque et en particulier à l'évolution des paramètres de cohérence cardiaque et de cohérence émotionnelle chez un individu scientifiquement validés par la recherche clinique.

    Les moteurs de mesures et d'analyses de la variabilité cardiaque intégrés au système permettent le calcul de paramètres de cohérence qui caractérisent avec une bien meilleure sensibilité l'activité du système nerveux autonome.

  • Le logiciel d'apprentissage .- Le système est doté d'un logiciel interactif d'apprentissage basé sur un programme éducatif innovant à travers des exercices simples qui vont mettre en situation l'utilisateur. Ces exercices peuvent être sous forme audio, faire appel à la 3D immersive (similaire au jeu vidéo), ou encore à des techniques d'exposition photographique ou musicale.