Ruby Villar-Documet - Psychologue clinicienne, Psychothérapeute
www.rvd-psychologue.com

BIBLIOGRAPHIE

Inscription à la Newsletter

 

DEPECHES SPÉCIALISÉES

Ruby Villar-Documet
Neurothérapeute

Pour tout projet de thérapie, il est important d'avoir de bonnes informations sur la qualité et les compétences de votre médecin. Il en est de même avec votre psychologue. Le traitement des problèmes ou des souffrances psychiques, par un psychologue clinicien proposant des thérapies par le neurofeedback ne fait pas exception à la règle. C'est pourquoi Ruby Villar-Documet présente ici son cursus d'études en psychologie clinique et neurosciences cognitives, sa formation dans le domaine du neurofeedback et son expérience professionnelle hospitalière et en cabinet.

 

Ruby Villar-Documet « Neurothérapeute », est psychologue clinicienne d’orientation scientifique sur le terrain des Psychopathologies-cognitives, expérimentée en Neurothérapie. Elle exerce une thérapie neuroscientifique de la psychologie, travaillant sur les relations entre le cerveau et le fonctionnement psychologique (fonctions cognitives, comportements et émotions) auprès des sujets normaux ; des patients souffrant des troubles psychiatriques ou psychopathologiques ; de patients présentant « certains types » des lésions cérébrales accidentelles (processus, dit aussi : de réhabilitation ou de re-médiation).

La Neurothérapie est une Thérapie carrefour, née principalement de l'interaction entre la psychologie et la neurologie, elle profite de l'engouement actuel des neurosciences et s’intègre dans le courant des neurosciences cognitives. Sur le terrain de la recherche, elle participe au développement des connaissances sur les liens entre cerveau et fonctions cognitives ; sur le plan thérapeutique, elle permet d’envisager un meilleur pronostic pour un grand nombre de troubles et de problématiques.

A l’heure actuelle, il devient formel que le cerveau obéit à une certaine organisation fonctionnelle du réseau cérébral distribué. A ce titre, l’exercice de Ruby Villar-Documet en sa qualité de Neurothérapeute, s’intéresse à l’approche du siège cérébral en liaison avec les fonctions mentales et cognitives, observant le fonctionnement des boucles du réseaux neuronal dans une corrélation anatomo-clinique, lui permettant de quantifier les troubles et de comparer des performances pathologiques à des performances normales. Ceci pour proposer par la suite, une Neurothérapie agissant de manière individuelle et unique en accord avec les besoins de chaque patient. Objectif : la diminution ou l’éradication des symptômes associés à la normalisation de l’activité du cerveau et l’amélioration de la connectivité fonctionnelle.

 

Ruby Villar-Documet inscrit dans ses techniques Neurothérapeutiques :

- La Neuro-imagerie lui permettant dans un premier temps, de confirmer les hypothèses sur le fonctionnement neuropsychologique du patient ; et dans un deuxième temps, d’orienter le traitement, d’évaluer les progressions et de vérifier les changements du fonctionnement neuronal suite au traitement.

- Les Neurosciences computationnelles, en guise d’outil thérapeutique support, cerveau-ordinateur.

La Neurothérapeute présente des acquis solides en psychologie et psychopathologie, lui permettant d'analyser et de distinguer de manière pertinente la symptomatologie ; ainsi qu’un bagage important de connaissances et de compétences sur le fonctionnement normal et pathologique du système cognitif et de son organisation. Egalement, une formation spécialisée en Neurothérapie : Neurofeedback divers systèmes et traitement par Imagerie en référence, est mise à jour en permanence, en accord avec les développements de la science et/ou aux évolutions des neurotechnologies pertinents. Un expertise accrue et expérimentée de la méthodologie, elle a débuté dans des hôpitaux et s'est mise au service de sa patientèle en cabinet privé il y a plus de onze ans. L’observation clinique est également au centre de ses investigations. Tout cet ensemble de connaissances lui offre la capacité de traiter et d’évaluer de manière fondée, les résultats cliniques et la progression d’objectifs thérapeutiques. Notamment, la diminution ou l’éradication de la symptomatologie du patient suite au traitement.