Ruby Villar-Documet - Psychologue clinicienne, Psychothérapeute
www.rvd-psychologue.com

BIBLIOGRAPHIE

Inscription à la Newsletter

 

DEPECHES SPÉCIALISÉES

Qu'est-ce que le trouble de l'identité sexuelle ?

Les critères diagnostics du DSM IV pour ce trouble :

  1. Identification intense et persistante à l'autre sexe (ne concernant pas exclusivement le désir d'obtenir les bénéfices culturels dévolus à l'autre sexe).
    Chez les enfants, la perturbation se manifeste par 4 (ou plus) des critères suivants :
    1. (1) exprime de façon répétée le désir d'appartenir à l'autre sexe ou affirme qu'il (ou elle) en fait partie;
    2. (2) Chez les garçons, préférence pour les vêtements féminins ou un attirail d'objets permettant de mimer la féminité; chez les filles, insistance pour porter des vêtements typiquement masculins;
    3. (3) Préférence marquée et persistante pour les rôles dévolus à l'autre sexe au cours des jeux de " faire semblant " ou fantaisies imaginatives persistantes d'appartenir à l'autre sexe;
    4. (4) Désir intense de participer aux jeux et aux passe-temps typiquement de l'autre sexe;
    5. (5) Préférence marquée pour les compagnons de jeu appartenant à l'autre sexe.
      Chez les adolescents et les adultes, la perturbation se manifeste par des symptômes tels que l'expression d'un désir d'appartenir à l'autre sexe, l'adoption fréquente des conduites où on se fait passer pour l'autre sexe, un désir de vivre et d'être traité comme l'autre sexe, ou la conviction qu'il (ou elle) possède les sentiments et réactions typiques de l'autre sexe.

  2. Sentiment persistant d'inconfort par rapport à son sexe ou sentiment d'inadéquation par rapport à l'identité de rôle correspondante.

    Chez les enfants la perturbation se manifeste par l'un ou l'autre des éléments suivants : chez le garçon, assertion que son pénis ou ses testicules sont dégoûtants ou vont disparaître, ou qu'il vaudrait mieux ne pas avoir de pénis, ou aversion envers les jeux brutaux et rejet des jouets, jeux et activités typiques d'un garçon; chez la fille, refus d'uriner en position assise, assertion qu'elle a un pénis ou que celui-ci va pousser, qu'elle ne veut pas avoir de seins ni de règles, ou aversion marquée envers les vêtements conventionnellement féminins.

    Chez les adolescents et les adultes, l'affection se manifeste par des symptômes tels que : vouloir se débarrasser de ses caractères sexuels primaires et secondaires (p. ex. demande de traitement hormonal, demande d'intervention chirurgicale ou d'autres procèdes afin de ressembler à l'autre sexe par une modification de ses caractères sexuels apparents), ou penser que son sexe de naissance n'est pas le bon.

  3. L'affection n'est pas concomitante d'une affection responsable d'un phénotype hermaphrodite.

  4. L'affection est à l'origine d'une souffrance cliniquement significative ou d'une altération du fonctionnement social, professionnel ou dans d'autres domaines importants.

Références:
American Psychiatric association, DSM-IV, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux. Traduction française, Paris, Masson, 1996.

 

 

Troubles Anxieux / Troubles de l’humeur / Troubles des Conduites Alimentaires / Troubles habituellement Diagnostiqués pendant la Petite Enfance, la Deuxième Enfance ou l'Adolescence / Delirium, Démence, Trouble Amnésique et Autres Troubles Cognitifs / Schizophrénie et Autres Troubles Psychotiques / Troubles Somatoformes / Troubles Dissociatifs / Troubles du Contrôle des Impulsions Non Classes Ailleurs / Troubles de la Personnalité / Troubles du Sommeil / Troubles sexuels et de l'identité sexuelle / Troubles Mentaux liés à l’Utilisation d’une Substance / Autres Troubles / Troubles Factices