CONSULTER UN PSYCHOLOGUE PRESENTATION

BIBLIOGRAPHIE

Inscription à la Newsletter

Neurofeedback

Où et en quelle année est né le Neurofeedback ?

Le Neurofeedback est né aux USA ; les premières études ont été faites par le Dr Joe KAMIYA psychologue à l’Université de Chicago, en 1960. Ses recherches ont abouti en 1962 avec sa découverte pour la 1ère fois, que l’être humain pouvait contrôler volontairement ses propres ondes cérébrales s’il recevait en retour l’indication du type d’onde cérébrale qu’il était en train de produire. Ce fut le début du biofeedback des ondes cérébrales.

 

Qui est le pionnier du Neurofeedback ?

Le Pionnier du Neurofeedback est le Dr Joseph KAMIYA, Psychologue enseignant à l'Université de Chicago. Il a développé sa recherche sur « les fréquences des ondes cérébrales ». Son hypothèse : Les ondes cérébrales ne sont pas des états involontaires, mais elles peuvent être contrôlées par l’homme. Voir Ruby Villar-Documet

 

Le Neurofeedback, comme préconisé par Joe Kamiya travaille-t-il en effet Miroir ?

Dans une lecture très simplifiée on pourrait dire que :  le neurofeedback, montre en effet au sujet (en miroir) ce qui se passe dans son cerveau en temps réel, ce qui lui permet de prendre conscience des faits, d’apprendre au fur et à mesure des séances et de l'entraînement à contrôler les fréquences nocives, à stimuler son cerveau favorablement et reproduire de plus en plus facilement les fréquences dont son cerveau a besoin.  Mais le processus est plus complexe que ça…le traitement est individualisé et les résultats obtenus, vont dépendre de la réactivité du cerveau et du taux d’opposition de la maladie a la rééducation.

 

Le Neurofeedback a-t-il un autre nom ?

Le Neurofeedback est aussi appelé « Biofeedback EEG » ou « Rétroaction biologique EEG »

 

Existe-t-il une publication de la première découverte du Neurofeedback ?

Le  « Psychology Today » a fait la publication d’un article présentant la recherche de Joe Kamiya en 1968 et le champ des recherches en Neurosciences Cliniques a explosé avec cette découverte.

 

Quelle méthode psychologique servait du support a la méthode de KAMIYA pour le Neurofeedback ?

La méthode psychologique supportant les recherches sur le Neurofeedback, s’appelait la "Rééducation des ondes cérébrales à travers le conditionnement opérant".

 

Y-a-t-il eu d’autres chercheurs à l’origine du Neurofeedback ?

Le Dr Joseph KAMIYA psychologue et chercheur américain a créé le Neurofeedback en 1962, avec l’Université de Chicago, ses travaux l’on amené à apprendre et/ou reconditionner le cerveau humain aux schémas de traitement de la pensée. Son objectif était d’augmenter l’activité de l’onde alpha afin d’améliorer la relaxation. A la suite de cette découverte Barry STERMAN de l’Université d’UCLA utilisant la méthode de J KAMILLA a concentré son objectif sur la recherche d’un traitement pour l’épilepsie.

 

Pourquoi le Neurofeedback rééduque les ondes cérébrales ?

Dans un fonctionnement optimal, les ondes cérébrales se produisent à des fréquences différentes, mais dans des localisations précises du cerveau – ce que l’on appelle un fonctionnement « Neurotypique ». Les études ont démontré qu’un fonctionnement atypique des fréquences, constitue un trouble.

 

Quelles sont les ondes cérébrales rééduquées par le Neurofeedback ?

Le Neurofeedback, rééduque différents types d’ondes cérébrales, certaines sont rapides et certaines sont assez lentes. Les noms classiques de ces bandes EEG sont delta, thêta, alpha et bêta. Elles sont mesurées en cycles par seconde ou hertz (Hz).

 

Quel est le rapport entre Neurofeedback, ondes cérébrales et maladie ?

Pour le cerveau « une pathologie » Psychique et/ou Neurodéveloppementale, représente un fonctionnement d’ondes cérébrales et de la connectivité à « intensité atypique » dans un ou plusieurs des lobes du cerveau. L’objectif du traitement de rééducation du cerveau par Ruby Villar-Documet, est la diminution ou l’éradication des symptômes associés à la normalisation de l’activité du cerveau et l’amélioration de la connectivité fonctionnelle.

 

Qu’est-ce-que le Neurofeedback ?

Le Neurofeedback (Biofeedback EEG) est un traitement non médicamenteux, personnalisé et rigoureux pour la rééducation de l’activité du cerveau, en cherchant à développer la plasticité neuronale au bénéfice des patients. Le Neurofeedback est un traitement bien établi à l'efficacité prouvée par des milliers de recherches. Le Neurofeedback offre une approche de traitement pragmatique, optimiste par leur résultat et non réductionniste des problèmes neuropsychiatriques offrant aux patients la meilleure probabilité d'une issue favorable aux troubles. Les résultats obtenus sont à vie. Voir Ruby Villar-Documet plus d’informations.

 

Quels troubles peuvent être traités par Neurofeedback ?

Un grand nombre d’études cumulées soulignent l’efficacité du traitement par Neurofeedback, pour : l’épilepsie, le TDA / TDAH, l’anxiété, l’alcoolisme, le syndrome de stress post-traumatique, les traumatismes crâniens légers. Les troubles d’apprentissage, les accidents vasculaires cérébraux, la dépression, la fibromyalgie, l’autisme, l’insomnie, les acouphènes, les maux de tête, les problèmes d’équilibre physique, l’amélioration des performances de pointe. Voir aussi https://www.rvd-psychologue.com/neurofeedback-traitement-hyperactivite-depression-fatigue.html

 

Le traitement par Neurofeedback contient-il aussi des médicaments ?

Le traitement par Neurofeedback ne contient pas de médicaments ! La chose la plus intéressante est que même quand un problème est de nature biologique, le Neurofeedback constitue une alternative de traitement. Au moment où un nombre croissant de personnes sont préoccupées par les effets négatifs liés aux traitements médicamenteux, le Neurofeedback offre une alternative de traitement pour de nombreuses maladies.

 

Le Neurofeedback permet-il de soigner seulement des maladies ?

Le Neurofeedback permet de soigner une large gamme de spectres et est aussi utilisé pour faciliter et augmenter les performances cognitives de pointe, chez toute personne désirant augmenter ses potentiels de réussite. Le Neurofeedback permet aussi d’entrainer et augmenter la performance des athlètes.

 

Comment s’effectue un traitement par Neurofeedback ?

En Neurofeedback 1ère génération, deux électrodes sont placées sur le cuir chevelu et une ou deux sont habituellement mises sur les oreilles. Ensuite, l’équipement électronique de haute technologie fournit une rétroaction audio et visuelle instantanée en temps réel de votre activité cérébrale. Les électrodes mesurent les schémas électriques provenant du cerveau, comme un médecin écoute votre cœur à la surface de votre peau. Aucun courant électrique n’est transmis à votre cerveau. L’activité électrique de votre cerveau est captée par les électrodes et transmise à l’ordinateur … où elle est enregistrée.

 

Comment se produit la rééducation du cerveau par Neurofeedback ?

Habituellement, une personne ne peut pas influencer de manière fiable ses schémas d’ondes cérébrales parce qu’elle n’en n’est pas consciente. Toutefois, lorsque vous pouvez voir vos ondes cérébrales sur un écran d’ordinateur quelques millièmes de seconde après qu’elles se produisent, cela vous donne la possibilité de les influencer et de les modifier. Le mécanisme d’action est le conditionnement opérant. Nous reconditionnons et recyclons littéralement le cerveau. Dans un premier temps, les changements sont de courte durée, mais ils deviennent progressivement plus durables à fur et à mesure de l’avancée du traitement.

 

Les résultats obtenus par Neurofeedback sont-ils durables ?

Avec le traitement personnalisé, les ajustements des systèmes par suite des progressions du patient, l’encadrement et le suivi des séances, des schémas d’ondes cérébrales plus saines vont être appris à fur et à mesure. Les évolutions obtenues : psychologiques, biologiques et comportementales dues au traitement sont durables. Résultat : le trouble sera diminué et/ou éradiqué.

 

Y'a-t-il beaucoup de troubles traités par Neurofeedback ?

Si le problème provient d’un TDA / TDAH, un trouble d’apprentissage, un accident vasculaire cérébral, un traumatisme crânien, des déficits par suite d’une neurochirurgie, une épilepsie non contrôlée et un dysfonctionnement cognitif associés au vieillissement, la dépression, l’anxiété, le trouble obsessionnel-compulsif, ou d’autres maladies liées au cerveau, le traitement par Neurofeedback offre des possibilités supplémentaires de rééducation des schémas d’activité électrique dans le cerveau.

 

Comment la plasticité du cerveau et le Neurofeedback se relient-elles ?

Avec la rééducation par Neurofeedback et la succession des séances c’est un peu comme faire de l’exercice ou faire de la thérapie physique avec le cerveau, en améliorant la flexibilité et le contrôle cognitif.

 

Quel est l’aspect le plus intéressant du Neurofeedback ?

La chose la plus intéressante du Neurofeedback est que même quand un problème est de nature biologique, comportementale, neurodéveloppementale et/ou mentale, il existe désormais une alternative de traitement aux médicaments. Le neurofeedback est de plus en plus utilisé également pour faciliter la performance de pointe chez les individus « normaux » et les athlètes.

 

Existe-t-il une déclaration documentée et sérieuse sur l’efficacité du Neurofeedback ?

Des milliers d’études et de chercheurs ont fait des publications sur l’efficacité du Neurofeedback, dans une gamme très large de spectres. FrankH. Duffy, MD, professeur et neurologue pédiatrique à la Harvard Medical School, a déclaré dans l’éditorial du numéro de janvier 2000 de la revue Electro-encéphalographie clinique que la littérature scientifique suggère que le Neurofeedback « devrait jouer un rôle thérapeutique majeur dans de nombreux domaines difficiles ». À mon avis, si un traitement a démontré un large spectre d’efficacité, il serait universellement accepté et largement utilisé » Voir aussi
https://www.rvd-psychologue.com/neurofeedback-traitement-hyperactivite-depression-fatigue.html

 

Existe-t-il une vidéo du traitement par Neurofeedback ?

En effet, il existe un Témoignage vidéo d’Irène, qui explique son traitement par Neurofeedback avec Mme Ruby Villar-Documet Mon traitement par Neurofeedback avec Mme Ruby Villar-Documet