Ruby Villar-Documet - Psychologue clinicienne, Psychothérapeute
www.rvd-psychologue.com

BIBLIOGRAPHIE

Inscription à la Newsletter

 

DEPECHES SPÉCIALISÉES

QU'EST-CE QUE L'HYPNOSE ?

La définition de l'hypnose
Que se passe-t-il en vous pendant la phase d'hypnose ?
Les phases d'une séance d'hypnose
Conclusion : Place de l'hypnose dans le cadre de la thérapie

 

La Définition d’Hypnose :

Malgré son nom issu du Ggrec 'Hypno', qui veut dire sommeil, et contrairement à ce que pensent la majorité des patients, l'état hypnotique n'a pas de relation directe avec le sommeil ordinaire. 'L'état d'Hypnose ne consiste absolument pas à être endormi mais, au contraire, à modifier notre conscience pour porter notre attention sur certains aspects de notre fonctionnement psychique'.

Souvent quand je parle d'hypnose avec mes patients, un halo de mystère semble entourer notre entretien. L'évocation du mot suscite des sentiments contrastés : il y a de la crainte, de la méfiance, et paradoxalement une évidente attraction. D'un coup, leurs yeux pétillent, ils deviennent même plus éloquents, et pour quelques instants la souffrance passe au deuxième plan pour ouvrir les portes à la découverte de leur traitement, celui qui va leur permettre de guérir. Mais qu'est-ce que l'Hypnose ?

L'Hypnose est un état naturel que nous expérimentons tous les jours, un état que chacun possède, un état entre la veille et le sommeil, où il n'y a rien d'artificiel ni de surnaturel. C'est un moment où, au portail du sommeil, vous n'êtes pas tout à fait éveillé et pas encore endormi, un état qui atteint différents niveaux de profondeur. "Toute personne est sensible à l'hypnose, à condition de bien vouloir s'y prêter".

 

Haut

 

Que se passe-t-il en vous pendant la séance d’Hypnose ?

L'Hypnose augmente votre capacité à répondre à des suggestions et c'est justement là, que se situe son intérêt thérapeutique. Les patients deviennent ainsi, plus aptes à exécuter des instructions. "Mais il faut avant tout qu’ils acceptent de coopérer. On ne peut demander à un patient de faire quelque chose qui serait contre ses règles de morale ou contre sa propre volonté".

Ainsi, toutes les personnes que l’on a vu faire le "coq en camaraderie" devant l’auditoire, d’un " spectacle d' hypnotisme", ont fait les clowns parce qu'ils ont accepté de le faire.

Le patient sous Hypnose; se trouve dans un état d'intense relaxation physique et de concentration mentale ce qui lui permet de dépasser la partie de son esprit qui est régie par la logique (il lâche prise et met son esprit d'analyse de côté), ce qui va l'habiliter à explorer ses ressources intérieures : capacités physiques aussi bien que mentales, et à voir les choses différemment que par la pensée consciente normale. "On ne peut pas encore expliquer comment ça se produit, mais cette personne est alors en état d'hypnose."

L'Hypnose est un moyen de se connecter à son subconscient à travers la transe. On peut dire aussi que c'est un état de conscience modifié par une transe (de transir-passer, s’en aller…) mise en place par le thérapeute et le patient lui-même. La Transe Hypnotique est avant tout un état agréable où la concentration est axée vers l'intérieur de soi . C'est un mécanisme simple qui met l'esprit conscient en "veilleuse" et privilégie le fonctionnement du subconscient. Le patient limite, à son gré, son état d'attention et produit la transe volontairement à la demande du thérapeute.

 

Haut

 

 

Les phases d’une séance d’Hypnose :

Toute séance d'Hypnothérapie commence par une induction, qui est le passage de la vigilance restreinte à la vigilance généralisée; c'est-à-dire une mise en relaxation du patient lui permettant d'entrer en transe.

Par des méthodes inductives variables le patient est mené à la transe, espace intime de changement, de reconstitution de son rapport au monde et aux choses. En transe hypnotique, le patient développe une conscience sélective et reste en communication constante avec le thérapeute. Pendant ce moment, le corps et l'esprit conscients sont dans un état de passivité, ce qui permet au patient d'accéder à une plus grande communication avec son inconscient. Le patient est au fond de lui, dans son inconscient et en contact avec ces outils nécessaires pour se réparer. Le thérapeute travaille avec le patient dans une relation de confiance et d'échange, afin de solliciter sa propre capacité à guérir lui permettant de découvrir les forces intérieures subconscientes qui existent en lui, celles qui vont résoudre ses problèmes par l'intermédiaire de l'imagerie mentale, la visualisation, des suggestions positives.

"L'induction hypnotique peut s'obtenir par la fixation visuelle d'un objet, lumineux ou non, placé à 25 cm, par l'utilisation d'un métronome ou le plus souvent, par de simples suggestions verbales qui proposent au patient de se détendre, de se relaxer en fixant son attention sur différentes parties de son corps. Le but est d'obtenir une dissociation entre l'esprit et le corps; le ton de la voix accompagne la détente et la décontraction, ce qui permet d'approfondir la transe : le sujet entre de plus en plus en lui-même, se déconnecte de son mode de pensée habituel et de certains mécanismes de défense. Mais attention, il n'est pas inconscient, au contraire, la vigilance qu'il éprouve pour l'environnement est augmentée et il n'acceptera de faire ou de dire, que ce qu'il souhaite vraiment".

L'Hypnose nous donne alors l'accès aux trois compartiments thérapeutiques principaux par des actions tantôt suggestives comportementales, tantôt cognitives et parfois même analytiques, s'inscrivant essentiellement dans le domaine des activations mentales, limitant les activations corporelles à des ressentis spécifiques. Cette forme de communication particulière approfondit la relation patient-thérapeute. Dans cet état, il est possible de suggérer des modifications corporelles : sensation de chaud ou de froid, mouvement automatique de la main ou du bras, ce qui a pour intérêt d'augmenter la dissociation corps/esprit et d’affirmer la transe, ouvrant la possibilité de promouvoir significativement les capacités créatrices et le potentiel d'auto-guérison du patient".

En état de transe hypnotique votre inconscient s'ouvre à vous et il vous est possible de faire beaucoup de choses, même celles que vous croyiez impossibles :

  • Communiquer directement avec votre inconscient.
  • Oublier des souvenirs obsédants.
  • Vous dissocier de vos émotions.
  • Accéder à des souvenirs oubliés.
  • Supprimer des douleurs.
  • Développer vos ressources.
  • …etc.

Ces possibilités vont vous permettre d'y introduire des changements durables, ce qui est le but de toute psychothérapie, et l'Hypnose est l’outil de changement le plus puissant connu.

Dans ce contexte, nous pourrons faire l'appel aux différentes techniques de l'Hypnose :

La Suggestion (représentations sensorielles, d'imageries mentales, de pensées positives et même d'affirmations).

Les suggestions hypnotiques, de difficultés variables, se font par communication verbale dans une atmosphère relaxante. "Il ne s'agit alors pas de donner des ordres ni de prescrire directement le changement mais d'accompagner le patient là où il a envie d'aller, de suggérer des images ou des métaphores congruentes avec l'univers mental du patient, de laisser le sujet se connecter avec ses sensations et ses émotions, de suggérer des associations nouvelles, parfois d'induire une confusion transitoire qui permet de se déconnecter de la logique consciente."

L'Hypnose Analytique

On part du principe que le problème se rattache à un souvenir bien enfoui dans votre mémoire. Cette approche utilise la technique de "régression" qui vous projette dans votre passé. Ensemble, nous allons explorer chaque étape de votre vie jusqu'à la période ou réside l'incident responsable du comportement actuel, suivie d'une mise en place stratégique qui va vous permettre de surmonter le problème.

La Dissociation

Elle vous permet de dissocier l'esprit conscient de l'esprit inconscient.

L'esprit conscient réagit d'une certaine façon conventionnelle et bien établie et votre esprit inconscient vous aide à explorer de plus vastes perspectives. Elle aide donc à mieux canaliser les comportements futurs. Mais la dissociation peut aller plus loin…comme pour vous projeter dans un film où vous pouvez être l'acteur, le réalisateur et le spectateur.

L'Hypnose Eriksonienne

Cette technique non conventionnelle a ses propres particularités.

Elle utilise des techniques d'induction favorisant la prise de contact avec notre guide intérieur pour résoudre un problème. Ainsi, le fait de vous focaliser "internement" va vous aider à changer votre orientation à la réalité vous permettant en même temps de vous ouvrir à de nouvelles possibilités d'évolution. Cette technique vous permet à vous-même d'accomplir le travail thérapeutique grâce à vos compétences inconscientes; en outre, le patient détient le pouvoir de changement et le praticien organise la rencontre. "Faites confiance à votre inconscient" (Milton H.Erikson.)

 

Haut


Conclusion : Place de l’Hypnose dans le cadre de la thérapie

Le cycle de l'Hypnose comporte l'Induction – la Relaxation -la Découverte de l’inconscient – le Traitement du problème – les Suggestions positives – les Suggestions Post-hypnotiques.

Dans le cadre d'une psychothérapie, l'état d'Hypnose peut être induit pour provoquer une dissociation entre différentes parties du corps et le psychisme, mais l'Hypnose, à elle seule, n'est pas une psychothérapie; elle est un outil que le thérapeute utilise dans le but de provoquer un changement ou pour apprendre au patient à se passer d'un symptôme qui le gêne ou qui le fait souffrir.

"Il est important de comprendre que l'état d'Hypnose en lui-même n'est pas curatif. La valeur de l'Hypnose repose entièrement dans son utilisation comme moyen de faciliter les processus de guérison en déclenchant des réponses qui amènent au bien-être de la personne tout entière. C'est un peu comme une anesthésie générale qui permet de réaliser une opération de chirurgie. Ce n'est pas l'anesthésie qui soigne, c'est la chirurgie, mais l'anesthésie est la condition nécessaire pour réaliser l'opération. De même, ce n'est pas l'Hypnose qui soigne, c'est ce qui est fait par le patient pendant qu'il est dans cet état qui l'aide à guérir".

 

L'hypnose guérit alors parce que, modifiant le contexte d'une habitude, elle en détruit le ressort!