Ruby Villar-Documet - Psychologue clinicienne, Psychothérapeute
www.rvd-psychologue.com

BIBLIOGRAPHIE

Inscription à la Newsletter

 

DEPECHES SPÉCIALISÉES

INDICATIONS DE L'HYPNOSE CLINIQUE

«La question n'est pas : que peut-on faire de particulier avec l'hypnose?
Mais : comment peut-on utiliser l'hypnose pour faire Ce que l'on veut faire ?»
Richard Bandler

 

…Nous sommes loin maintenant des temps où la demande d'une thérapie par hypnose était souvent faite par des patients venant me voir à la suite de plusieurs échecs d’autres méthodes thérapeutiques. Un air de renouveau souffle aujourd’hui sur l'hypno thérapie et ses résultats incontestables, ainsi celle-ci devient-elle l’objet du premier traitement.

Il faut dire que le fait que l'hypnose soit capable de répondre à la fois à une souffrance somatique et à une souffrance psychique, en tant que technique psycho-corporelle, est un atout supplémentaire que facilite l'évolution des anciennes "querelles internes" du patient, elle permet au sujet de se repositionner dans un contexte plus évolutif de sa santé, pour guérir ou "décider de guérir", ou pour son développement personnel.

S'il est vrai que les avancées techniques de l'hypnose nous permettent maintenant d'élargir nos terrains d'intervention pour nous donner même parfois l'impression de tout pouvoir résoudre (dans le sens où il ne s'agit que d'une mise en fonction de processus inconscients pour la recherche de nos ressources intérieures), il est juste de remarquer (loin du sable mouvant des "éloges")… que l'hypnose fait réellement des "miracles"…même là où d‘autres thérapies ont échoué. En dehors de cet aspect et du fait que l'hypnose soit l'outil de changement le plus puissant connu dans le monde actuellement, il faut garder les pieds sur terre, et ne pas imaginer que lorsqu'un patient a subi une perte physiologique, un rein par exemple, l'hypnose le fera repousser! Par contre, les troubles liés à cette perte physiologique peuvent, eux, disparaître.

Il est nécessaire d'ajouter que l'accompagnement hypnothérapique n'empêche pas un autre type de traitement (pharmacopée) ; mais évidement, un patient traité par antidépresseurs devra un jour diminuer la posologie afin de vérifier l'efficacité de l'hypnothérapie.

Un point important : en hypnothérapie, il n'existe pas de traitement unique pour des cas "similaires". "A travers mon expérience, je n'ai jamais trouvé, pour deux cas qui semblaient similaires, une solution ou un processus d'accompagnement ayant une racine commune…Donc à chaque personne sa séance personnelle." Ainsi, chaque patient est examiné dans son contexte, non seulement dans son contenu, mais aussi dans sa forme.

Les domaines d'application de l'hypnose sont nombreux, c’est la raison pour laquelle vous trouverez dans la liste qui suit, les problèmes les plus courants traités dans nos consultations. En outre, étant donné que le traitement de certaines maladies, syndromes ou symptômes n'est pas limité à une seule profession, l’hypnothérapie peut accompagner le traitement réalisé par ailleurs par un médecin ou un dentiste. Il convient d'en tenir compte.

…Chaque mal, ou presque, trouve son origine dans le cerveau. Nous créons des schémas de pensée qui dirigent notre vie et affectent nos comportements et notre corps.

 

Liste des problèmes pouvant relever de l’Hypnothérapie :

  • Problèmes émotionnels :
    Culpabilité, doute,  peur, anxiété, dépression, colère et autres.

  • Psycho Oncologie :
    Assistance au traitement médical en renforçant le système immunitaire et en réduisant les effets secondaires de la chimiothérapie.

  • TOC.
  • La reconstruction hypnotique (recoller les morceaux, négocier).

  • Phobies :
    Agoraphobie, claustrophobie, émétophobie, phobie sociale et autres.
  • Problèmes psychiatriques :
    "Reparentage" dans le but de créer une identité positive .

  • Dysfonctions sexuelles et problèmes relationnels :
    Impuissance, frigidité, éjaculation précoce et autres.
  • Désordres alimentaires : Obésité, anorexie et boulimie.
  • Désordres du sommeil : Insomnie et hypersomnie.
  • Contrôle de la douleur chronique et aiguë en vue de la réduire ou de l'enrayer, le cas échéant.
  • Dépendances diverses : Tabagisme, cyberdépendance, jeux et autres.

  • Troubles dissociatifs : Mutisme sélectif, personnalité multiple.

  • Stress post-traumatique : Récent et ancien.
  • Traumatismes :Prise de parole en public, etc.

  • Troubles de la personnalité :
    Evitement, narcissisme, dépendance affective et autres.

  • Alcoolisme et toxicomanie.

  • Situation de crise : Deuil, perte, maladie et autres. Accompagnement de fin de vie.

  • Relaxation et gestion du stress:
    Croissance personnelle en vue de promouvoir la connaissance de soi, l'affirmation de soi, la résolution de problèmes et la créativité.

  • Modifications des habitudes et des comportements inadéquats et répétitifs :
    Onychophagie (se ronger les ongles), trichotiliomanie (se tirer les cheveux) et autres compulsions.

  • Renforcement du moi, de l'estime de soi et de la confiance en soi.

  • Amélioration de la performance : Scolaire, artistique, mémoire, professionnelle et sportive.
    Stimuler votre intelligence et, de là, votre inspiration.
    Entraînement à la concentration ou à la performance, mémoire.
    Préparation aux examens.

  • Réorientation professionnelle ou personnelle : Développement personnel.
    Coaching.

  • Entraînement à l'auto-hypnose.

  • Problèmes pédiatriques.

  • Dyslexie.

  • Bégaiement.

  • Enurésie.

  • Succion du pouce.

  • Interventions médico-chirurgicales :
    Préparation pour la chirurgie et hypnoanesthésie afin de renforcer ou de remplacer l'anesthésie chimique, par exemple, lors d'allergies aux anesthésiques.

  • Dermatologie :
    Traitement des éruptions cutanées, des verrues, du prurit ou autres conditions dermatologiques (troubles cutanés (psoriasis, urticaires, eczéma...).

  • Obstétrique et gynécologique :
    Favoriser la grossesse. Préparation à la naissance et à l'accouchement.
    Traitement de divers désordres gynécologiques (ménopause, tension, prémenstruelle, frigidité et autres).

  • Neurologie et ophtalmologie :
    Traitement visant à promouvoir la réhabilitation du patient, le cas échéant.
    Remplacement de certains médicaments: ex. l'atropine.

  • Médecine générale :
    Contrôle de la douleur chronique et aiguë en vue de la réduire ou de l'enrayer dans certains cas.

  • Maladies psychosomatiques :
    Telles que symptômes physiques engendrés par le stress et symptômes de maladies auto-immunes, (polyarthrite rhumatoïde, lupus et autres).

  • Brûlures et urgences : Accidents dus à l'électrocution, aux hémorragies et autres.

  • Divers problèmes médicaux : Asthme, allergies, hoquet, rétention urinaire.

  • Contrôle de la douleur.

  • Phobies dentaires.

  • Dentisterie opératoire.

  • Bruxisme.

  • Problèmes d'articulation temporo-mandibulaire.

  • Parodontie.

  • Endodontie.

  • Modification des habitudes.

  • Prévention.

  • Accompagnement du deuil .

  • Suppression des eczémas, verrues, urticaires.
  • Autres …

 

Attention, cette liste n'est pas exhaustive.

Gardez à l'esprit que le symptôme est un message et que :

"Il existe souvent plusieurs communications et plusieurs causes à la maladie"
Roberts Dilts.